Déclenchement à Londres : Comment ça se passe ?

pexels-photo-57529.jpeg

Bébé se fait attendre et on vous propose de commencer une procédure de déclenchement. Que va-t-il se passer au juste ? Quelles sont les différentes étapes d’un déclenchement dans un hôpital à Londres ?

Notez que cet article s’applique à une grossesse à bas risque avec dépassement de terme sans autre complication. Je vous fais part de mon expérience et tente de vous éclairer sur ce sujet important !

-> Ocytocine, c’est quoi ?

L’ocytocine est une hormone qui agit sur les muscles de l’utérus et les glandes mammaires. L’étymologie grecque de cette hormone parle d’elle-même : « Ocy » veut dire rapide et « Tocine » signifie accouchement !

-> 3 étapes dans une procédure de déclenchement :

Il existe trois étapes dans le processus de déclenchement pour terme dépassé, notons que l’on vous proposera de commencer ce protocole entre 40 et 42 SA :

– Première étape : Avant toute injection d’ocytocine votre sage-femme effectuera un « sweep » ou un décollement de la membrane.  Ce protocole consiste à un toucher vaginal et a l’introduction d’un ou 2 doigts dans le col de l’utérus si « l’ouverture » le permet, dans le but de décoller les membranes de la paroi utérine. Pourquoi ? Deux actions : mécanique + chimique avec production naturelle de prostaglandines qui vont maturer le col. Le « sweep » est facultatif et s’applique dans certains cas, notez que tous les hôpitaux ne vous le proposeront pas.

– Deuxième étape (si le « sweep » n’a pas fonctionné) : Pour déclencher un accouchement, votre sage-femme augmentera votre teneur en ocytocine afin de mettre en route vos contractions. Les contractions utérines feront d’elles-même travailler votre col et accélérer sa dilatation. Vous serez donc invitée à vous rendre à l’hôpital afin de vous faire poser un Propess (tampon à base de prostaglandine) ou afin de vous faire appliquer un gel (à base de prostine). L’une ou l’autre méthode vous sera offerte en fonction de votre situation et de votre grossesse.  

Au même moment, votre sage-femme mettra en place un monitoring afin de distinguer d’éventuelles contractions et de s’assurer que bébé les supporte bien.

Une fois encore, ce processus est aléatoire car toutes les femmes ne réagissent pas de la même façon. Si le tampon ou le gel fonctionnent sur vous alors votre accouchement approchera vite ! Pour cette procédure de déclenchement, si tout se passe bien et qu’aucune complication ne pointe le bout de son nez, vous aurez le choix de rester à l’hôpital ou de rentrer chez vous afin d’attendre « patiemment » les premières contractions. Si vous rentrez chez vous, garder tout de même votre valise de maternité (très) proche de vous !

– Troisième étape (si l’étape précédente n’a pas été concluante). Vous serez invitée à retourner à l’hôpital 24h après la pose du Propess ou gel pour évaluer à nouveau la situation. À ce moment, le médecin peut décider de poursuivre le déclenchement avec une rupture de la poche des eaux suivie d’une perfusion d’ocytocine. Vous serez alors hospitalisée en salle d’accouchement jusqu’à la naissance et aurez un monitoring continu du rythme cardiaque du bébé afin de s’assurer qu’il supporte bien les contractions. La pose d’une péridurale vous sera également proposée. Allez plus quelques heures, Bébé n’est plus loin !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s